Sélectionner une page

En cette fin d’année 2021, plusieurs compétitions de hockey sur glace se sont vues interrompues à cause de la nouvelle vague de la pandémie du Covid-19. Michael Juret nous dresse un état des lieux de cette situation.

La coupe du monde junior finalement annulée

Alors qu’elle avait déjà commencé, la coupe du monde junior de hockey sur glace s’est vue finalement interrompue. La raison est les nombreux cas de Covid-19 découverts chez les équipes participantes. L’équipe des Etats-Unis fut la première à avoir détecté des cas Covid dans son effectif. La Russie et la République Tchèque ont suivi. Les cas positifs de Covid-19 ont entraîné l’annulation de certains matchs, bien qu’un protocole de protection ait été mis en place avant le début de la compétition.

Après la déclaration d’un cas Covid chez l’une des équipes participantes, toute l’équipe rentre en quarantaine. Une raison suffisante pour mettre fin à la compétition. Une compétition à laquelle l’équipe de France s’était bien préparée, notamment par un certain nombre de matchs amicaux de qualité.

Qu’en est-il des championnats nationaux ?

Actuellement, les championnats nationaux continuent à un rythme régulier. C’est le cas notamment de la ligue Magnus en France. Mais selon Michael Juret, il faut se préparer à toutes les éventualités ! Les chiffres sont alarmants et l’arrêt temporaire de la ligue pourrait être une solution à prévoir.

Bien entendu, pour le président du club des Ducs d’Angers, si elle devait être actée, cette interruption allait avoir des conséquences économiques, surtout pour les clubs qui comme les Ducs d’Angers ont des contrats de sponsoring. En attendant, il faut savoir que les championnats d’autres sports collectifs se jouent normalement. En ligue 1 nous constatons même la présence d’une large partie du public.