Sélectionner une page

Après deux matchs de la phase qualificative, le bilan des tricolores est très positif. En effet, l’équipe a réalisé deux victoires durant lesquelles elle a pu marquer 7 réalisations. La défense quant à elle n’a encaissé que deux buts. Après la deuxième victoire contre la Slovaquie sur le score de 3 à 1, nous pouvons dire que l’équipe nationale féminine est sur de bons rails pour se qualifier aux prochains Jeux Olympiques prévus en 2022.

Avec cette victoire réalisée face à une équipe Slovaque très redoutable, les filles de Grégory Tarlé se sont donné rendez-vous avec la Suède. Le vainqueur de cette rencontre va décrocher son ticket pour les jeux olympiques de Pékin.

Une victoire méritée

L’équipe tricolore a marqué le premier but à la deuxième minute de jeu. C’est Estelle Duvin qui a pu trouver la lucarne dès son premier tir. Cette réalisation a donné le ton d’une rencontre très disputée avec une équipe de Slovaquie très robuste défensivement parlant.

En deuxième période, les Slovaques ont débuté avec davantage de motivation. Mais cette motivation s’est heurtée au deuxième but de l’équipe française qui a fait le break.

Les Françaises ont profité du troisième tiers-temps pour marquer un troisième et dernier but qui leur a assuré une victoire méritée. Fort malheureusement, Chloé Aurard n’a pas pu continuer la rencontre et est sortie sur blessure, après avoir reçu le palet au niveau de sa jambe droite.

En infériorité numérique, les Tricolores ont subi une forte pression durant les dernières minutes. Des minutes durant lesquelles elles ont encaissé le premier but slovaque, inscrit sur un tir de pénalité de Nicol Cupkova. Cette réduction d’écart n’a en rien changé le destin de cette rencontre, qui a qualifié l’équipe de France au dernier tour de qualification.

Pour Micheal Juret, cette consécration affirme encore une fois à quel point le hockey sur glace progresse dans l’Hexagone.