Sélectionner une page

Dans un communiqué officiel, Bein Sport France a annoncé avoir trouvé un accord avec l’UEFA pour diffuser l’intégralité des matchs de la Champions League de 2021 et jusqu’en 2024. Un nouveau succès pour la chaîne, qui va sans doute lui donner une meilleure notoriété et lui permettre de générer des bénéfices plus importants ! Sebastien Riera nous en dit plus.

Droits de diffusion : le retour du monopole Qatari

Alors que Canal+ avait annoncé avoir acquis le droit de diffuser les deux meilleures affiches de la Champions League chaque mardi et mercredi, Bein Sport a annoncé quant à elle, avoir négocié avec l’UEFA pour diffuser les 104 matchs de la compétition. Un pari totalement réussi selon le président de Bein Sport France Yousef Al-Obaidly qui a déclaré : « Nous sommes très heureux de proposer de nouveau la Champions League à nos abonnés ». Il ajoute « Mais il s’agit également d’une déclaration d’intention importante au sein d’un marché hautement concurrentiel – beIN SPORTS offre le catalogue de droits le plus large et le plus complet en France, et de loin (…) Pour nos abonnés, nous avons à cœur de leur proposer la plus belle offre, la meilleure couverture possible en compagnie de talents et consultants reconnus ».

Quels sont les bénéfices d’un tel contrat ?

La diffusion de la compétition la plus prestigieuse d’Europe sur Bein Sport ne va pas lui apporter que la satisfaction de son large public ! Les enjeux sont également financiers !

En effet, diffuser la Champions league en exclusivité en France revient à décrocher des contrats publicitaires d’une très grande valeur. Nous pouvons d’ores et déjà vous assurer que les grosses entreprises vont se bousculer pour diffuser leurs spots avant, entre les mi-temps et après chaque match de cette compétition sur la chaîne Qatari.

La chaîne va en profiter également pour améliorer sa notoriété sur le marché médiatique qui reste tout de même très compétitif.