Sélectionner une page

Jean Nouvel… le nom vous dit certainement quelque chose, mais vous n’arrivez pas à le situer. A moins qu’on vous donne un indice… Architecture. Né le 12 août 1945 à Fumel dans le Lot-et-Garonne, Jean Nouvel est probablement le plus connu des architectes français contemporains. Sa renommée, nationale et internationale, le précède. Retour sur sa vie et son parcours.

Formation et débuts en architecture

Jean Nouvel est issu d’une famille d’enseignants. Très jeune, il souhaite étudier les beaux-arts, contrairement à ses parents qui voulaient qu’il devienne professeur ou ingénieur. Finalement, il fait des études d’architecture et convainc ses parents de s’inscrire à l’Ecole des beaux-arts de Bordeaux en 1964. En 1966, il intègre l’Ecole nationale supérieure des beaux-arts de Paris et obtient son diplôme en 1972.

En tant qu’architecte, Jean Nouvel commence par être l’assistant de Paul Virilio et de Claude Parent, qui l’influencent grandement. En 1970, il se joint à François Seigneur pour créer leur première agence d’architecture. Une année plus tard, il devient architecte de la Biennale de Paris et fonde, en 1978, la Biennale d’architecture. Depuis le début de sa carrière, Jean Nouvel a toujours milité pour un renouveau de l’architecture en France. C’est ainsi qu’il cofonde le mouvement « Mars 1976 » et participe à la création du Syndicat de l’architecture pour marquer la rupture avec l’Ordre des architectes.

Les premières réalisations marquantes

C’est dans le Périgord que Jean Nouvel fait ses premières armes, en réalisant une école maternelle à Trélissac, en plus d’une villa à Champcevinel. En 1976, il réalise le centre médico-chirurgical du Val-Notre-Dame à Bezons. En 1981, Jean Nouvel est choisi avec Architecture-Studio pour réaliser l’Institut du monde arabe, le premier des grands travaux mitterrandiens, pour lequel il reçoit l’Equerre d’argent en 1987.

L’intérêt pour la scénographie

Après sa rencontre avec Jacques Le Marquet en 1976, Jean Nouvel exprime un vif intérêt pour la scénographie. C’est ainsi qu’il participe aux expositions « Les Années 50 » an Centre Pompidou en 1988 et à l’Expo 2000 à Hanovre. Il met également en scène des spectacles de danse, et crée « Jean Nouvel Design », une structure dans laquelle il réalise de nombreuses créations. Plus récemment, il est intervenu dans la collection Marc Ladreit de Lacharrière du Musée du Quai Branly, pour laquelle il a imaginé des bulles de verre pour les chefs-d’œuvre exposés.