Sélectionner une page

En 2019, le secteur du management de transition a généré un chiffre d’affaires estimé à 440 millions d’euros. C’est dire l’importance de ce segment est des formidables possibilités d’emplois qu’il peut produire. Bien évidemment, pour être un bon manager de transition et profiter de la bonne dynamique sur laquelle surfe ce métier depuis quelques années, vous devez avoir un certain nombre de qualités. Jean Marc Pluteau vous les fait découvrir en détail ! C’est parti !

Excellentes aptitudes à la communication

En tant que manager de transition, il vous est important, voir primordial de fournir aux collaborateurs de l’entreprise dont vous prenez les commandes de manière très claire et concise. Votre discours doit également être particulièrement convaincant et capable de fédérer l’ensemble des collaborateurs autour de buts communs !

Aucune place ne doit être laissée à l’ambiguïté ! Tout doit être expliqué dans les moindres détails afin que chacun sache quelles sont les responsabilités qui lui incombent.

Une bonne communication va également vous servir à défendre les décisions que vous prenez auprès de la direction générale. Si celle-ci doit vous confier la gestion de la société, elle doit tout d’abord pouvoir vous faire confiance et croire en vos choix !

Être un caméléon…

Pour exceller dans vos missions de manager de transition, vous devez aussi faire preuve d’une grande flexibilité. Il faut partir du constat que pas toutes les entreprises sont pareils ! Donc, il vous est nécessaire d’adapter votre mode de fonctionnement, vos réflexions et vos méthodes à l’environnement dans lequel vous vous trouvez.

La nature indépendante de ce métier fait que parfois vous allez traverser des périodes difficiles. Vous devez apprendre à les dépasser en cherchant constamment de nouvelles opportunités de collaboration. L’adaptabilité et la capacité à tout affronter vont forger votre caractère et vous permettre d’évoluer dans votre carrière de manager de transition.

Être un vrai leader

Si vous êtes de nature trop introvertie et que vous n’arrivez pas à vous imposer, il vous sera difficile de réussir une carrière de manager de transition. Ce métier requiert en effet un esprit de leadership notable, puisque votre rôle va être de manager une société qui n’est pas au mieux de sa forme, ou du moins aimerait sensiblement améliorer ses résultats dans un laps de temps très court.

Apprenez donc à argumenter et à convaincre vos interlocuteurs de la pertinence des décisions et directions stratégiques que vous prenez ! Ce n’est que comme ça que vos collaborateurs vous feront confiance et suivront vos directives.

Pouvoir travailler sous pression

Un manager de transition est tout le temps sous les feux des projecteurs ! En effet, ce professionnel est considéré comme un sauveur, qui va de par son expérience aider la société à gagner en compétitivité et améliorer ses résultats.

Vous devez donc être préparé à toute la pression qui découle de cette énorme responsabilité. Il est nécessaire que vous puissiez gérer votre stress de manière optimale. Dans le cas contraire, vous risquez de prendre des décisions hâtives et peu pertinentes qui produiront des effets contraires à ceux que vous souhaitez.