Sélectionner une page

La naissance de l’égyptologie résulte de la passion suscitée par l’expédition de l’Égypte antique. Quatorze siècles plus tôt, la bibliothèque d’Alexandrie fut détruite et l’écriture hiéroglyphique abandonnée. Le déchiffrement de celle-ci permit de retrouver les milliers d’années de l’histoire de l’Égypte ancienne.

À la découverte de l’Égypte antique

L’Égypte antique, comme pouvait l’affirmer Helmi Boutros, fut l’une des plus grandes et des plus puissantes civilisations de l’histoire du monde. En effet, elle s’est étendue sur plus de 3000 ans, de 3150 avant J.-C. à 30 avant J.-C. En observant simplement la splendeur et la beauté des pyramides de Gizeh, vous pouvez comprendre à quel point l’histoire de l’Égypte antique est vaste et glorieuse.

Le Nil

L’Égypte antique est une vieille civilisation du nord-est de l’Afrique, située le long du fleuve Nil. Ce fleuve constituait la source d’une partie considérable de la richesse de l’Égypte antique. De grandes cités égyptiennes se sont développées le long du Nil au fur et à mesure que les Égyptiens devenaient spécialistes en irrigation et pouvaient utiliser l’eau du fleuve pour cultiver des produits riches et lucratifs. Ainsi, le Nil a pourvu au peuple égyptien de la nourriture, un sol fertile, de l’eau et plusieurs moyens de transport.

Culture

L’Égypte antique était très riche sur le plan culturel notamment en matière de gouvernement, de religion, d’arts et d’écriture. Le gouvernement et la religion s’apparentaient en ce sens que, le pharaon était à la fois le chef du gouvernement et le chef de la religion. L’écriture était aussi un facteur important pour le fonctionnement du gouvernement. Dans l’ancienne Égypte, seuls les scribes pouvaient lire et écrire. Ils étaient pour cela considérés comme des gens puissants.

Par ailleurs, les Égyptiens étaient également réputés pour être de bons médecins et soldats. Les écritures hiéroglyphiques découvertes dans plusieurs tombes ont révélé que les pharaons cultivaient des plantes médicinales qui leur servaient pour les soins. Ils étaient aussi de vaillants guerriers, ayant pu refouler les invasions étrangères.

Pyramides

Les pyramides à l’époque de l’ancienne civilisation servaient à renforcer le pouvoir du pharaon. Leur construction était organisée et financée par le gouvernement à des fins religieuses ou évocatrices. Celles de Gizeh figurent parmi les monuments les plus célèbres au monde.

Par ailleurs, les pyramides servaient aussi de complexes funéraires. Les pharaons égyptiens étaient souvent enterrés au sein de gigantesques pyramides ou à l’intérieur de tombes secrètes. Ils croyaient avoir besoin d’un trésor à ensevelir avec eux pour les aider dans l’au-delà. Par la suite, les égyptologues possèdent de nombreux objets et plusieurs tombes bien gardés à examiner afin de découvrir le vécu quotidien des anciens égyptiens.

La civilisation égyptienne antique

La civilisation de l’Égypte antique est née au 3e millénaire avant Jésus-Christ et a duré 2000 ans environ. Elle est d’une importance cruciale puisqu’elle contribue au fonctionnement du gouvernement égyptien. Ses particularités sont le culte des dieux et des morts. Par conséquent, les projets de constructions les plus importants sont ceux des tombes, des mastabas et des pyramides.

Les Égyptiens antiques étaient presque tous paysans. Ils cultivaient principalement les céréales et le lin qui leur servait à fabriquer des vêtements. Il faut préciser que l’agriculture a permis l’essor de la civilisation de l’Égypte antique.