Sélectionner une page

S’il y a un constat économique à faire durant ces dernières années en France, c’est bien le fait que le pouvoir d’achat des Français a sensiblement diminué. Cette diminution a réduit le taux de consommation, mais elle a aussi poussé les ménages à oublier certains de leurs besoins les plus essentiels tels que la santé ! Décryptage !

Pour quelle raison les Français renoncent-ils aux soins ?

Comme annoncé en introduction de cet article, le principal motif pour lequel les Français ne se soignent plus quand c’est nécessaire est le manque de moyens financiers. Plusieurs études ont révélé en effet que les ménages avaient recalé la santé sur la liste de leurs priorités. Une priorité qui est désormais réservée à des besoins qu’ils jugent plus vitaux tels que la nourriture, le loyer, les factures, etc.

Cette constatation est alarmante pour l’Etat puisque du moment qu’une grande partie du peuple, composée des gens aux revenus les plus faibles n’a pas accès aux soins, cela veut dire tout simplement que tout le modèle social et économique du pays est en train d’échouer.

Quelles sont les solutions ?

Pour permettre aux personnes les plus défavorisées d’accéder aux soins, l’État avait mis plusieurs dispositifs, mais ces derniers sont malheureusement boudés pour diverses raisons. Par exemple, même en ayant une Couverture maladie universelle complémentaire, les ménages sont parfois obligés d’avancer certains frais. De plus, certaines personnes ont du mal à se présenter chez un médecin avec un tel certificat, car elles ne souhaitent pas communiquer sur la situation complexe qu’elles traversent financièrement parlant.

De là, nous constatons que le ministère de la Santé doit innover et trouver d’autres mesures incitatives et pouvant fédérer les classes les plus démunies de la société. Reste à savoir que la santé est une priorité absolue pour des assureurs comme Actudata. Avis aux amateurs ! Eux aussi sont concernés et doivent être impliqués dans la création d’un modèle de santé plus accessible et plus équitable.