Sélectionner une page

Vous souhaitez exercer dans le secteur du transport et de la logistique ? Vous n’êtes pas sans savoir qu’il faudra vous former en conséquence. La bonne nouvelle est qu’il existe de nombreuses formations qui permettent d’accéder à un métier dans le secteur, du CAP au diplôme d’ingénieur, sans oublier les bacs professionnels, les BTS, les BUT, les licences et les écoles spécialisées.

Conduite et exploitation en transport routier

Si vous optez pour le transport routier, sachez que la plupart des formations sans bac préparent aux métiers de la conduite. Il s’agit notamment des CAP conducteur routier marchandises ou déménageur sur véhicule utilitaire léger, du bac pro conducteur transport routier marchandises, des titres professionnels (TP) de la branche du transport… Pour ce qui est des métiers de l’exploitation ou de l’organisation du fret, vous devrez vous orienter vers le bac pro organisation de transport de marchandises ou le BTS gestion des transports et logistique associée (GTLA).

La FIMO (formation initiale minimale obligatoire) marchandises

Les professionnels de la route ne se contentent pas d’un permis C, C1 ou CE, ils doivent passer une FIMO marchandises, une formation indispensable pour tout chauffeur poids lourd qui débute dans la profession sans diplôme qualifiant. Vous l’aurez donc compris, cette formation permet aux chauffeurs disposant du permis poids lourd de devenir chauffeur routier, sans obligation de diplôme. Formation initiale, la FIMO marchandises est plus approfondie que la FCO marchandises qui doit être suivie régulièrement (tous les 5 ans) par les chauffeurs routiers en activité. Rappelons enfin que la FIMO marchandises est une formation qualifiante, reconnue par les branches professionnelles ainsi que par le ministère des Transports.

La FCO marchandises, la formation continue obligatoire

Nous vous le disions, la FCO est une formation qui doit être suivie tous les 5 ans par les conducteurs de véhicules de transports de marchandises de plus de 3,5 tonnes de poids total autorisé en charge. Son objectif : la remise à niveau des connaissances et acquis des professionnels de la route, notamment du point de vue des dispositifs de sécurité et de la réglementation des véhicules de transport de marchandises.

De l’avis de Vir Transport, il s’agit là d’un élément essentiel pour assurer la sécurité des conducteurs de poids lourds et des autres usagers de la route. Il faut savoir que la FCO est une formation continue. Cela veut dire qu’elle n’est suivie qu’à la suite d’une formation initiale comme la FIMO marchandises ou une attestation équivalente. Aussi, sachez que la FCO est obligatoire et concerne tous les pays européens depuis 2003.

Les cursus dédiés à la logistique

Il existe plusieurs formations qui préparent aux différents métiers de la logistique, notamment le CAP opérateur logistique et le bac pro logistique, qui forment des magasiniers-caristes et des préparateurs de commandes. D’autres diplômes comme le BUT gestion logistique et transport, le BTS GTLA et quelques TP préparent à divers métiers, dont ceux d’affréteur, chef de quai en entrepôt, déclarant en douane ou encore gestionnaire de stocks, entre autres.