Sélectionner une page

Il est clair que la pandémie du Covid-19 a laissé des séquelles économiques profondes. Mais c’est surtout sur le plan social que les plus sérieuses répercussions furent constatées. En effet, à cause du stress et de la peur de l’avenir, les individus sont devenus plus susceptibles, moins enclins à communiquer, fragiles sur le plan émotionnel, etc. Bref, autant de facteurs qui stimulent la présence de conflits, notamment dans l’univers professionnel. De là, nous déduisons toute l’importance de la médiation en entreprise qui connaît une popularité grandissante depuis que la pandémie est là ! Décryptage !

La médiation : un facteur de relance économique ?

Depuis l’annonce du déconfinement, les médiateurs sont de plus en plus sollicités pour diverses raisons (impayés, remotivation des collaborateurs, empêcher les profils les plus compétents de démissionner, etc.). Certains établissements, notamment dans le domaine hôtelier, ont fait appel à des médiateurs pour terminer la phase de recrutement qui avait commencé juste avant le confinement.

Le médiateur François Thérin a déclaré à ce propos : « Les entretiens d’embauche avaient été faits mais les contrats n’étaient pas encore signés. Comment informer les salariés que tout est suspendu sans les perdre ? C’est la question que le groupe hôtelier m’a alors posée ». Expert dans le domaine hôtelier, M.Therin a précisé également : « J’y ai connu (en parlant de l’hôtellerie) le management vertical et j’ai appris que, dans un contexte de crise, il ne faut pas gérer les conflits mais les résoudre ».

Une logique à laquelle l’expert en médiation Antonino Mercuri adhère totalement. Celui-ci estime en effet que la pandémie du Covid-19 a ramené avec elle un lot de conflits que l’on n’a jamais vu auparavant. L’exemple le plus concret est celui du télétravail auquel une partie des employés avait droit, tandis que pour les autres il fallait travailler en présentiel. Du coup, le rôle du médiateur est de résoudre à tout prix ces conflits afin que le climat de travail et la productivité de la société ne soient pas affectés.

Covid-19 : quel rôle peut jouer un médiateur professionnel ?

Depuis le début de la pandémie Covid-19, le médiateur François Thérin a constaté une augmentation de 30% de ses missions dans le domaine de l’hôtellerie-restauration. Cette augmentation traduit un malaise au sein des entreprises, mais aussi le besoin criant de médiateurs compétents pouvant accompagner ces dernières pour sortir de la crise.

Pour Mr Mercuri, les comités directoires sont désormais plus que jamais conscients de l’importance d’un médiateur. Ce métier figure désormais en tête de liste des compétences « externes » demandées. Bien entendu, l’expérience d’un médiateur joue un rôle très important ! Ce dernier doit justifier d’une expérience notable et d’un large panel de compétences interpersonnelles, lui permettant de comprendre les conflits qu’il a à traiter et de réconcilier toutes les parties prenantes.

Le métier de médiateur professionnel est donc une fonction de nature « socio-économique », sans qui la reprise économique tant attendu ne saurait se dérouler bien comme il faut.