Sélectionner une page

Les talibans ont repris le pouvoir en Afghanistan en août 2021, près de vingt ans après en avoir été chassés. Après avoir été sinistré par plusieurs décennies de guerre, le pays est aujourd’hui face à une grave crise économique qui pourrait, selon l’avis de Life ONG, rapidement glisser vers un important désastre humanitaire. Les associations et les ONG tirent aujourd’hui la sonnette d’alarme auprès de la communauté internationale.

L’insécurité alimentaire et médicale de la population afghane

Life-ONG

La reprise du pouvoir par les talibans a plongé l’Afghanistan dans une situation des plus complexes. En effet, les financements internationaux (qui représentent environ 75 % du budget de l’ancien régime) ont été gelés tout comme les avoirs afghans détenus à l’étranger. Il faut ici rappeler que l’Afghanistan est un pays entièrement dépendant des aides extérieures, ce qui a généré une profonde crise économique. Comme si cela ne suffisait pas, le pays a été au cœur d’une sécheresse qualifiée d’historique en ce début d’année.
Ce contexte plonge la population afghane dans un état d’insécurité alimentaire mais pas uniquement. Le système de santé est également impacté et se trouve dans une phase d’effondrement. Ainsi, selon l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et le Programme alimentaire mondial (PAM), environ 22,8 millions d’Afghans (soit plus de la moitié de la population globale), seront confrontés à une faim aigüe d’ici la fin novembre… Un chiffre qui ne cesse d’ailleurs de croître au cours des derniers mois (+37 % par rapport à avril).

Une communauté internationale tiraillée

Life-ONG

Malgré ce constat alarmant, la communauté internationale, confrontée à l’intransigeance des talibans, hésite à relancer les financements. Le pouvoir taliban a en effet demandé ouvertement la reprise des aides internationales ainsi que la levée des sanctions. Amir Khan Muttaqi, le ministre taliban des affaires étrangères, a ainsi adressé une lettre aux membres du Congrès américain pour décrire l’enjeu de « la sécurité financière » et expliquer que « la racine de ce problème se trouve dans le gel des actifs de (son) peuple par le gouvernement américain ».
La communauté internationale cherche actuellement des solutions afin de parvenir à soutenir l’activité humanitaire en Afghanistan sans aider toutefois le pouvoir taliban. La situation est particulièrement urgente, notamment du fait de l’arrivée des premières neiges qui vont rendre impossible l’accès à certaines régions. La catastrophe humanitaire semble chaque jour de plus en plus inévitable…